Prendre soin de notre santé mentale

Si je vous parle de "troubles psychiques / troubles de santé mentale", vous pensez à quoi ?


Ces termes peuvent faire penser à "fou", "débile", "faible", "personne qui se laisse aller", "personne qui ne fait pas d'effort"... bref, une thématique qui ne concerne qu'une certaine catégorie de personnes, alors stigmatisées et parfois rejetées.


Et pourtant, les troubles psychiques sont les pathologies qui touchent le plus grand nombre de personnes !

Selon l’OMS, 1 personne sur 4 au cours de sa vie souffrira soit d’un épisode pathologique soit d’un trouble persistant (chiffre sous-estimé, et hors pandémie...)


Les troubles psychiques représentent (en France) :

> le 2ème plus gros problème de santé des 15-29 ans

> la 1ère cause d'invalidité et d'arrêt maladie de longue durée


Qu'est-ce qu'un trouble psychique ?

C'est un terme large englobant à la fois :

- les maladies dites mentales

- les symptômes (faibles à modérés) de maladies mentales

- les états de crise associés aux troubles psychiques, par exemple le développement d'idées suicidaires.


Selon PSSM France, cette "pathologie affecte durablement le raisonnement, l'état émotionnel, le comportement d'une personne et altère sa capacité à travailler ou à effectuer d'autres activités de la vie quotidienne et d'établir des relations personnelles satisfaisantes."


Certaines personnes ne connaissent qu'un seul épisode de trouble psychique au cours de leur vie alors que d'autres vivent plusieurs épisodes entrecoupés de période de bien-être mental.l


Quelques exemples de troubles psychiques/de santé mentale :

> les troubles dépressifs

Certaines personnes ne connaissent qu'un seul épisode de trouble psychique au cours de leur vie alors que d'autres vivent plusieurs épisodes entrecoupés de période de bien-être mental.


Soyons concrets, de quoi parlons-nous exactement ?

> Les troubles dépressifs

> Les troubles anxieux

> Les troubles liés à l'utilisation de substances

> Les problèmes d'addiction au jeu

> Les troubles des conduites alimentaires

> Les troubles psychotiques


Ces troubles se développent surtout à l'adolescence et au début de l'âge adulte.


Alors pourquoi n'en parle-t-on pas davantage ?


AGIR


"Le bien-être mental est une composante essentielle de la définition de la santé que donne l'OMS. Une bonne santé mentale permet aux individus de se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté." (source : OMS, plan d'action pour la santé mentale 2013-2020)


En 2000, le programme de Premiers Secours en Santé Mentale (Mental Health Fist Aid, MHFA) est conçu à Canberra (Australie) par Betty Kitchener, éducatrice et usager en santé mentale, en collaboration avec le professeur Tony Jorm, chercheur en santé mentale.

Ce programme a été crée à l'origine dans le but d'élargir le principe de formation aux premiers secours afin d'intégrer les troubles psychiques.


Le programme MHFA est validé scientifiquement : toutes les données sont examinées par des groupes d’experts composés d’universitaires, de professionnels, d’aidants et de personnes concernées


Ce programme de Premiers Secours en Santé Mentale (PSSM) a franchi les frontières australiennes pour la première fois en 2003 (adopté par le gouvernement écossais), puis s'est développé dans de nombreux pays.


En 2018, PSSM France s'est vue accordée la licence du MHFA, et a adapté le matériel pédagogique original à la culture et au système de santé français.


A la mi-juin 2019, plus de 3 Millions de personnes sont formées dans le monde.


Aujourd'hui, ce programme de formation aux Premiers Secours en Santé Mentale est accessible en France à tout public majeur.

Il s’agit de former des secouristes et non des professionnels de santé lors d’une formation de 2 jours. Elle vise à permettre aux secouristes d’être attentifs et de reconnaitre les premières manifestations ou l’aggravation de troubles mentaux, de savoir se comporter de façon adaptée pour entrer en contact avec la personne et gagner sa confiance, et de connaitre suffisamment les ressources professionnelles et non professionnelles pour l’orienter ou l’aider à s’orienter vers les soins adaptés.


Après avoir moi-même suivi cette formation, je relaie ici le travail de l'association PSSM France pour faire connaître ce programme et contribuer à développer le nombre de secouristes formés.


Aujourd'hui plus que jamais, nous entendons parler de "prendre soin de soi et des autres".

Alors oui : faisons-le, de manière concrète !


https://pssmfrance.fr/







47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout